Edward CHAMBERLIN

1930 : The theory of monopolistic competition

Présentation de l'auteur :
Edward Hasting Chamberlin est considéré comme un économiste moderne reconnu, à tel point que l'on a parlé de « Révolution Chamberlienne » lorsque l'on désignait ses études. Il est né en 1899 et est mort en 1967. C'est un économiste Britannique mais qui est diplômé de l'Université d'Harvard, il y a aussi enseigné.

C'est à lui que l'on doit la définition du modèle de la concurrence monopolistique dans les années 30. On peut dire que c'est une fusion du modèle de la concurrence pure et de ce qu'il appelle le « monopole pur ».
À partir de travaux d’Alfred Marshall, il développera ce que l’on appelle depuis lors "la concurrence monopolistique ". Il montre que les entreprises, en conduisant une politique de diversification de leurs produits, échappent à la concurrence frontale. Celles qui réussissent leur diversification bénéficient, au moins à court terme, d’un monopole. D’où la notion de concurrence monopolistique.

La concurrence monopolistique (notion de l'économiste néo-classique américain Edward Chamberlin dans les années 30) désigne une situation où un grand nombre d'entreprises concurrentes parviennent à acquérir un certain pouvoir de monopole, c'est-à-dire une demande à la firme imparfaitement élastique, grâce à une différenciation de leur produit.


GRANDS THEMES



GRANDS AUTEURS


GRANDES THEORIES


REVUE DE PRESSE

 
Population mondiale
Terres productives

(hectares)
Le tableau des ressources affiche constamment la croissance de la population mondiale en même temps que la dégradation constante des terres productives.