M.FRIEDMAN

Milton Friedman est descendant d'une famille d'immigrants juifs. Il fait des études en mathématiques puis en économie. Il obtient un doctorat en économie à l'université Columbia en 1946. Professeur de l'université de Chicago de 1946 à 1976, il est aussi chercheur au National Bureau of Economic Research de 1937 à 1981. Friedman est l'un des leaders de l'École de Chicago et défenseur du libre marché. Cette notoriété fut acquise pour ses écrits que l'on dit faciles à lire par monsieur-tout-le-monde. Sa conception monétariste s'oppose au keynésianisme.

Milton Friedman et les monétaristes :

le symptôme majeur de la crise est l'inflation. Il faut mettre en oeuvre une politique de lutte contre l'inflation.
U ne politique d'expansion monétaire keynésienne (crédit facile) favorise le développement de l'inflation. En effet, Friedman constate que la masse monétaire augmente plus vite que l'activité économique. La cause de l'inflation est donc une accroissement anormal de la quantité de monnaie par rapport au volume de la production.
Milton Friedman est donc pour une politique monétaire stricte : théorie quantitative de la monnaie (Fisher).
il remet en cause la courbe de Phillips (keynésien)

L'ouvrage Capitalisme et liberté (1962 - voir bibliographie) est considéré par certains comme le plus provocateur des livres en économie.

Friedman est le fondateur de la Société du Mont Pèlerin, avec Friedrich Hayek, puis président de cette société de 1970 à 1972.

Il visite le Chili en 1975, sous la dictature militaire d'Augusto Pinochet. Bien que Friedman n'ait jamais été conseiller économique de Pinochet, son influence est considérable sur la politique économique menée par ce dernier, en particulier via les « Chicago Boys », des économistes chiliens formés à l'université de Chicago.

Bibliographie
Friedman a écrit de nombreux livres, mais aussi de nombreux articles.

Essays in Positive Economics,1953 ;
A Theory of the Consumption Function, 1957 ;
A Program for Monetary Stability, 1959 ;
Capitalism and Freedom,1962 ;
Inflation: Causes and consequences, 1963 ;
The Optimum Quantity of Money and Other Essays, 1969 ;
The Counter-Revolution in Monetary Theory, 1970 ;
Free to Choose: A personal statement avec Rose Friedman, 1980.


GRANDS THEMES



GRANDS AUTEURS


GRANDES THEORIES


REVUE DE PRESSE

 
Population mondiale
Terres productives

(hectares)
Le tableau des ressources affiche constamment la croissance de la population mondiale en même temps que la dégradation constante des terres productives.