Règle d'or

En matière de théorie de la croissance, la règle d'or consiste en une série de paramètres qui caractérisent une économie de façon que la consommation par tête, dans ses états semi-stationnaires, soit la plus grande possible. Mais comme les biens consommés doivent être produits, et comme la production nécessite des investissements, (donc de l'épargne), le problème que la règle d'or cherche à résoudre est celui du partage optimal entre consommation et épargne à chaque période.

Dans le modèle de Solow, la règle d'or consiste à déterminer le taux d'épargne s associé au capital par tête k qui permet la plus grande consommation par tête à chaque instant.

Ce taux d'épargne est tel qu'il conduit à une formation de capital dont la productivité marginale est égale au taux de croissance de l'économie. La règle d'or s'écrit alors :

Productivité marginale du capital = Taux de croissance de l'économie

Si on suppose que le taux d'intérêt réel est donné par la productivité marginale du capital, la règle d'or devient :

Taux d'intérêt réel= Taux de croissance de l'économie

Dans le modèle de Solow, la règle d'or s'énonce comme suit :

"La consommation par tête en régime semi-stationnaire est maximale lorsque le capital par tête est tel que la productivité marginale du capital est égale au taux de croissance de l'économie".

 


GRANDS THEMES



GRANDS AUTEURS


GRANDES THEORIES


REVUE DE PRESSE

 
Population mondiale
Terres productives

(hectares)
Le tableau des ressources affiche constamment la croissance de la population mondiale en même temps que la dégradation constante des terres productives.