Herbert Alexander SIMON (États-Unis, 1916-)

Né aux États-Unis en 1916, Herbert SIMON obtient le diplôme de sciences politiques à l'Université de Chicago. Il se distingue ensuite dans diverses sciences sociales.

C'est un scientifique qui a introduit l'analyse du comportement humain dans la science économique. Il propose de remplacer la rationalité parfaite des agents économiques par une rationalité limitée.

Les choix réels sont effectués en prenant en compte "un schéma simplifié, limité et approximatif de la situation réelle ".

L'apport fondamental de Simon réside dans sa critique de la vision de l'homme dans les sciences économiques. Cette vision de l'homme, fondée sur le comportement rationnel et, corrélativement, sur l'effort de maximisation des agents économiques, est, selon Simon, contraire aux modèles de comportement observés. En effet, tant dans la collecte de données que dans leur traitement, les capacités intellectuelles de l'homme sont limitées et celui-ci n'est pas en mesure de se former une idée complète et exacte de toutes les possibilités de choix. C'est pourquoi Simon substitue à l'hypothèse de rationalité et à l'effort de maximisation la "rationalité limitée" et "l'effort d'assouvissement".

SIMON a été couronné pour sa célèbre application de ces principes à la structure d'organisation et au processus de prise de décision dans l'entreprise.
Dans son livre "Administrative Behavior - A study of Decision-Making Processes in Administrative Organization"(1947), Simon soutient que les décisions dans les entreprises sont le résultat d'un processus de négociation entre les dirigeants, qui cherchent chacun à faire passer une décision satisfaisante pour leur domaine d'activité propre. Il s'oppose par conséquent à l'hypothèse, utilisée dans la théorie économique, selon laquelle l'entreprise recherche la maximisation du bénéfice.
Il assigne au décideur un objectif de satisficing et définit sa rationalité par rapport à la limite de ses connaissances.

Plus tard, Simon étudiera également les possibilités de l'informatique en tant qu'auxiliaire de l'homme. La théorie de Simon touche un des fondements de la science économique. Il plaide en faveur de l'intégration de toutes les sciences sociales et propose une alternative à "l'homo oeconomicus".

 


GRANDS THEMES



GRANDS AUTEURS


GRANDES THEORIES


REVUE DE PRESSE

 
Population mondiale
Terres productives

(hectares)
Le tableau des ressources affiche constamment la croissance de la population mondiale en même temps que la dégradation constante des terres productives.