O.WILLIAMSON

La théorie des organisations et le Néo-institutionnalisme.

A la différence de l'analyse néo-classique, qui met l'accent sur les relations à travers un système de prix (le marché), l'approche néo-institutionnaliste s'intéresse aux rapports bilatéraux, de type contractuel. Une organisation, dans cette optique, est avant tout un réseau de contrats plus ou moins complexes qui lie ses membres, et peut être, dans certains cas, un moyen plus efficace que le marché pour affecter les ressources. Dans le cadre de l'entreprise, les contrats portent généralement sur des prestations contre une rémunération (salaire), mais ces contrats sont incomplets (les détails de prestations ne sont pas exposés). C'est, pour cette école de pensée, l'incomplétude des contrats qui explique l'existence de la hiérarchie dans l'entreprise.

Pour Williamson, le critère déterminant pour communiquer efficacement et prendre des décisions stratégiques adaptées est la diversification de la production. Lorsqu'une entreprise produit une gamme limitée et homogène de biens et services, la forme d'organisation adaptée est la "U- form": un groupe restreint, voire une seule personne, prend les décisions importantes, celles qui engagent l'avenir de l'entreprise, et contrôle les grandes fonctions de la firme (commerciale, finances-comptabilité, recherche-développement).

La structure étant simple, les coûts d'organisation sont limités. La spécialisation de l'entreprise lui permet de réaliser des économies d'échelle, et des économies d'apprentissage. Ford était une illustration presque caricaturale de cette "U-form", avec son véhicule "modèle T", ou encore Waterman avec ses stylos.

Face à cela, l'apparition de firmes aux productions diversifiées est caractérisée par la forme multidivisionnelle, la "M-form". L'entreprise intègre différentes activités distinctes, plutôt que de donner naissance à d'autres entreprises. Cela permet de réduire les "coûts de transaction" (voir Coase) engendrés par les échanges sur le marché. Chacune des grandes familles de produits est sous la responsabilité d'une division opérationnelle, mais les grandes décisions stratégiques sont du ressort de la direction générale, épaulée par un "staff" d'experts. L'entreprise peut ainsi s'adapter facilement aux évolutions de l'environnement. Certaines divisions opérationnelles peuvent être constituées en sociétés juridiquement indépendantes, contrôlées par une société "holding" qui joue le rôle de direction générale. La "maison mère" peut alors acheter ou vendre ces sociétés.

O.Williamson : "Corporate finance and corporate governance", 1988, journal of finance.

O.Williamson : " The economic institutions of capitalism", 1985, free press, N.York.

O.Williamson : " The evolving science of organization", journal of institutional and theoretical economics", 1993.


GRANDS THEMES



GRANDS AUTEURS


GRANDES THEORIES


REVUE DE PRESSE

 
Population mondiale
Terres productives

(hectares)
Le tableau des ressources affiche constamment la croissance de la population mondiale en même temps que la dégradation constante des terres productives.